Qu’est-ce que le metaverse

 

Facebook a ébranlé le monde en révélant son projet de « metaverse ». Avec cette annonce, l’entreprise de Mark Zuckerberg s’engage vers un autre niveau de connexions sociales qui semble fraîchement sorti d’un film de science-fiction.

 

Un « metaverse », qu’est-ce que ça mange en hiver?

Avant le 28 octobre dernier, le terme « metaverse » était utilisé pour décrire une version future et fictive d’Internet mélangeant réalité virtuelle et réalité augmentée. La nouvelle mission de Mark Zuckerberg est de lancer la construction de cette nouvelle version d’Internet.

Selon plusieurs experts, le « metaverse » doit répondre à plusieurs critères :

Il n’est pas la propriété d’une seule entreprise, mais plutôt le fruit du travail de nombreux acteurs différents et indépendants (comme l’Internet actuel),
Il doit créer un pont entre les mondes physiques et virtuels via la réalité virtuelle, la réalité augmentée ou un autre appareil alliant les deux (comme des lunettes intelligentes),
Il doit être une innovation qui révolutionne chaque pan de notre société : de l’éducation à l’économie, en passant par les relations sociales, les jeux vidéos et même l’exercice physique,
Et de nombreux autres.

L’idée derrière le « metaverse » est que, lorsqu’on s’y connectera, on passera du Moi réel au Moi virtuel. On se retrouvera dans un décor immersif virtuel et on pourra y faire ce que l’on fait déjà dans le monde réel : magasiner, aller au cinéma, passer du temps entre amis, marcher en montagne, etc. Mais on n’aura pas à sortir de notre maison. Tout se fera de façon virtuelle avec l’aide de la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Plus simplement, on ne pourrait pas dire que le « metaverse » sera un univers virtuel parallèle. Mais on ne sera pas loin.

Avec le « metaverse », qu’arrivera-t-il de mon Facebook?

Rassurez-vous. À court terme, le réseau social Facebook restera sensiblement le même, tout comme ses frères Instagram, Messenger, Whatsapp et Oculus. C’est plutôt la société qui chapeaute tous ces projets, aussi appelée Facebook jusqu’à la semaine dernière, qui change
de nom, pour devenir Meta
de mission, elle est maintenant une entreprise « du metaverse », à l’instar de son ancienne version qui était une entreprise d’applications sociales.

À moyen et long terme, c’est là que ça se complique. Il est utile de se demander ce qui arrivera des réseaux sociaux et de comment la transition se fera. Est-ce que l’Internet actuel se transformera tranquillement en « metaverse », pas à pas? Ou est-ce qu’un jour, plusieurs entreprises nous annonceront que le « metaverse » est maintenant en ligne et disponible à tous, en parallèle à l’Internet actuel?

Les questions liées au « metaverse » laissées sans réponse

À première vue, l’idée de base du « metaverse » peut paraître excitante, mais elle soulève de graves questions, surtout en termes de sécurité et d’identité. En augmentant les possibilités du « metaverse », on risque de réduire les interactions sociales réelles. La COVID-19 nous a poussé à réduire drastiquement nos interactions sociales réelles et ça a fait des ravages. Voulons-nous vraiment répéter l’expérience?

De plus, après tous les scandales liés à la sécurité des données des dernières années (surtout chez Facebook), on se demande la place qu’auront ces mêmes données dans le « metaverse ». Est-ce que Meta aura encore plus de données personnelles avec lesquelles jouer que Facebook en avait?

Qui sont les autres joueurs du « metaverse »?

Meta n’est pas la seule société reconnue qui travaille sérieusement sur le « metaverse ». Cette semaine, Microsoft a présenté son propre projet, qui propose aux entreprises la possibilité de créer des espaces virtuels immersifs. Dans ces espaces, des avatars virtuels, contrôlés par les employés, se rencontrent et travaillent ensembles comme ils le font déjà sur Teams. Plutôt que d’échanger via l’écran de leur ordinateur, ils le font avec un casque de réalité virtuelle.

Ce projet est d’ailleurs bien avancé, puisque le PDG de Microsoft Satya Nadella a révélé avoir utilisé cette technologie avec succès pour visiter une unité de soin COVID-19 au Royaume-Uni, une usine manufacturière de Toyota et même la station spatiale internationale!

On peut aussi s’attendre à ce que d’autres grandes multinationales technologiques comme Google et Apple suivent le pas. Même que de nouveaux géants qui n’existent pas encore pourraient naître bientôt. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera surprenant de voir Twitter s’embarquer : son PDG Jack Dorsey s’est moqué du plan de Mark Zuckerberg en disant qu’il relevait de la dystopie. 

Après tous ces paragraphes, vous restez encore perdu au milieu du « metaverse »? Ne vous inquiétez pas, c’est normal! Après tout, vous vous retrouvez soudainement au milieu d’un tout nouvel univers! L’équipe d’Effet-B vous aidera à retrouver votre chemin.

 

Partagez :

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Du même auteur